Contrat de redynamisation des sites de défense (CRSD) de La Rochelle et Lagord

19/09/2011
 Le Premier ministre, François Fillon, était en Charente-Maritime, le 19 septembre 2011, pour signer aux côtés des élus, et en présence du délégué interministériel à l’aménagement du territoire et à l’attractivité régionale, le contrat de redynamisation des sites de défense (CRSD) de La Rochelle et Lagord.

Les villes de La Rochelle et de Lagord sont directement impactées par la restructuration des sites de la défense qui a engendré la dissolution, au 1erjuillet 2011, du 519erégiment du train.

Après plus de trente ans de présence de l’armée, l’agglomération rochelaise subit ainsi une perte nette de 578 emplois et voit se libérer 9 emprises d’une surface totale de près de 36 hectares dont 5 en centre-ville et 3 sites portuaires.

Afin d’accompagner cette restructuration, un contrat de redynamisation de site de défense (CRSD), a été signé le 19 septembre 2011, sous la présidence du Premier ministre et en la présence du délégué interministériel à l’aménagement du territoire et à l’attractivité régionale, par le préfet de Charente-Maritime et les représentants des collectivités territoriales concernées. 

Doté d’une enveloppe globale de 28 M€, dont 6 M€ de Etat (FNADT et FRED), ce CRSD s’articule autour de trois axes prioritaires du développement économique du territoire :
- le développement de l’éco-efficacité en milieu urbain, de l'image verte de La Rochelle ;
- le renforcement de l’attractivité touristique, culturelle et et économique de la ville ;
- et le soutien aux innovations et actions collectives d’avenir du territoire pour l’agro-alimentaire et les éco-activités, la filière nautique, la filière aéronautique et la filière numérique.

L’objectif est d’insuffler un nouveau dynamisme favorisant la création d’un volume d’emplois et d’activités au moins comparable à celui qui existait précédemment.

En complément du CRSD, il est prévu : la cession des emprises libéréesà l’euro symbolique aux collectivités territoriales ; la localisation à La Rochelle de l’établissement national des invalides de la marine (ENIM) en provenance de Paris ; et le classement en zone de restructuration de la Défense (ZRD) permettant aux entreprises qui s’implantent de bénéficier d’avantages sociaux et fiscaux.

« Cette signature a valeur de symbole d’un Etat qui réforme ses structures… et qui réinvente un nouveau projet d’activité avec le concours, l’appui, l'engagement des collectivités territoriales »,a souligné le Premier ministre lors de son allocution devant les élus,

Ce contrat de revitalisation est le treizième CRSD signé sur les quinze programmés en 2010 et 2011. Au fur et à mesure de la dissolution des unités, la signature de contrats d’accompagnement va se poursuivre pour atteindre 25 contrats de revitalisation de sites de défense et 33 plans locaux de redynamisation conclus en 2015.